contact



contact :
krismarty@hotmail.fr

couleurs

couleurs
MY PAINTINGS

MY PAINTINGS

mes peintures

Mon INSTAGRAM

20 février 2018

SORRY



2011







2015





février 2018


















il est plein de ça
oublié
et le temps creuse
au fil de l'eau
sans bruit
sans peine
les rouges fanés














































37 commentaires:

  1. Flamboyant malgré son agonie.

    RépondreSupprimer
  2. He stands, he is decaying, and a short rust will eat him. A nasty view, but interesting photos. Regards.

    RépondreSupprimer
  3. Réponses

    1. I hate to see things that were once beautiful and useful turn into something to be thrown away... I'm sorry, too. And I love all of your instagram shots!

      Supprimer
    2. SORRY BILL I don't know why your comment was delated

      Supprimer
  4. Como en el “Romanticismo”, el paisaje se hace trágico, es la titánica ceremonia del paso del tiempo. Estupenda comparativa.
    Saludos.

    RépondreSupprimer
  5. Dommage! Si beau dans sa décrépitude, pourtant!

    RépondreSupprimer
  6. Una pena el deterioro. A pesar de todo tu le sacas toda la belleza.
    Un abrazo

    RépondreSupprimer
  7. Buenas tomas que muestran la huella que deja el paso del tiempo y el abandono, me gusta como las muertas un distintas estaciones.

    Saludos.

    RépondreSupprimer
  8. Me gusta mucho la primera imagen.

    Besos

    RépondreSupprimer
  9. même les arbres ont lâché l'affaire...!
    le temps fait ses ravages au fil de l'eau

    RépondreSupprimer
  10. These are well worth the wait. Inspirational.

    RépondreSupprimer
  11. Quelle tristesse... elle coulera doucement, si les ferrailleurs ne viennent à temps...

    RépondreSupprimer
  12. Génial de faire une série avec cette péniche. Continue ! :)

    RépondreSupprimer
  13. S'il est très triste de voir comment l'apathie et l'abandon prennent des lieux qui ont été vivants.
    De bonnes photos dénonce.
    Besos.

    RépondreSupprimer
  14. On serait tenté d'être triste en voyant cette péniche qui a terriblement vieilli mais tes photos la sauvent, à nos regards, de la décrépitude !

    RépondreSupprimer
  15. Le temps fait son oeuvre... les couleurs finissent dans l'eau...

    Belle découverte musicale et vocale.

    RépondreSupprimer
  16. Un joli billet en forme de poème contre l'oubli.

    RépondreSupprimer
  17. Quel dommage ! temps détruit tout ce qui n' on maintienne.
    Mais la deuxième photo, 2015, buf ! quelle beauté !
    Saludos

    RépondreSupprimer
  18. An interesting descriptive destination.
    Beautifully depicted in different seasons.
    Greeting

    RépondreSupprimer
  19. 2015 magnifique comme la chanson que tu as choisie.Je ne connaissais pas cette chanteuse.Merci Marty et passe un beau fin de semaine.

    RépondreSupprimer
  20. Réponses
    1. SACHA
      Tes clichés pétillent de vie , les couleurs douces au regard , au fil de l'eau l'eau est porteuse de rêves :) j'aime beaucoup ;)
      Je te souhaite un très bon rétablissement , désolée que cela te soit aussi arrivé ( je ne sais pour toi , mais perso , lorsque le plâtre résine a été enlevé la douleur du poignet a été intense ) encore un peu de patience ;)
      Grosses bises , Marty :)
      Sacha

      Supprimer
  21. Interesting history of time. You have made a beautiful series of this object.
    Hugs

    RépondreSupprimer
  22. Certains rouges sont toujours éclatants!

    RépondreSupprimer
  23. ·.
    The passage of time does not forgive. Everything suffers the erosion of what we love one day. Your careful series shows it to us. And the red colors are not what they once were.
    I loved it. And the music theme too. Very well chosen.

    Hugs Kris

    LMA · & · CR

    RépondreSupprimer
  24. Una maravilla de imagenes... Muy sugerentes y con bellos colores

    RépondreSupprimer
  25. Je suis passé à ta porte. Tu n'étais pas là. J'ai trouvé ta trace, ici, embarquée sur une gabarre aux mains de l'entropie, toujours à l’œuvre. Je crois bien avoir suivi ce même temps de décrépitude, mais, paraît-il, les rides me vont bien. Bien ou pas bien, elles sont mienne et j'assume.
    Quand nous reverrons-nous ? Nul ne sait répondre à ça. Je t'embrasse en toute amitié, chère Marty.
    Roger

    RépondreSupprimer
  26. Ein bisschen geht es uns allen so, der Zahn der Zeit und es ist wahrlich nicht immer leicht dem Standzuhalten. Wie wunderbar, dass sich das Gefühl für Kunst und Schönheit dem nicht unterwirft!

    Tausend Küsse für dich, liebe Kris!!

    RépondreSupprimer
  27. Olá, belas imagens conseguidas com mestria, o tempo não perdoa, causa danos, assim, as mostram na perfeição a diferença do antes e do agora.
    Bom domingo e semana,
    AG

    RépondreSupprimer
  28. Great work!!!...How time goes by!!!

    Un gran abrazo, mon amie!!! ;)

    RépondreSupprimer
  29. Il semblerait que la lumière tente d'effacer ses rides de vieillesse et d'essayer ses larmes, pour que la rouille en soit plus légère...

    RépondreSupprimer
  30. Wow, interesting views ...:-)

    RépondreSupprimer
  31. That's a pity ... the poem is beautiful.
    Have a nice week.

    RépondreSupprimer
  32. BILL
    I hate to see things that were once beautiful and useful turn into something to be thrown away... I'm sorry, too. And I love all of your instagram shots!

    RépondreSupprimer
  33. Marty, I wish a beautiful weekend.

    RépondreSupprimer
  34. belle déclinaison de rouge

    RépondreSupprimer